fbpx
This is Photoshop's version  of Lorem Ipsn gravida nibh vel velit auctor aliquet.Aenean sollicitudin, lorem quis bibendum auci elit consequat ipsutis sem nibh id elit.uci elit consequat ipsutis sem nibh id elituci elit consequat ipsutis ...

Contact us

Eighth Avenue 487, New York 
Phone: +387643932728
Phone: +387123456789

DROIT DE L’IMMIGRATION

Home  /  COMPETENCES JURIDIQUES  /  DROIT DE L’IMMIGRATION

Au 31 décembre 2019, les citoyens étrangers inscrits au registre de l’état civil en Italie sont 5.306.548, égal à 8,8% du total de la population résidente, dont 20,3% sont des mineurs.

 

Le Cabinet d’Avocats Di Nella offre de l’assistance extrajudiciaire et judiciaire dans le domaine du droit de l’immigration, compte tenu de la constante évolution de la législation.

 

En particulier:

L’entrée d’un citoyen étranger en Italie aux fins du regroupement familial est possible après la délivrance du visa « regroupement familial ». En présence de certaines conditions de ressources et de logement, l’État italien garantit le droit à l’unité de la famille et donc, une fois vérifiées les conditions de ressource et de logement, il est possible de demander le regroupement avec les catégories de personnes spécifiquement mentionnées dans le Texte unique en matière d’Immigration no 286 du 1998.

La nationalité italienne s’acquiert à travers la naissance ou l’adoption par des citoyens italiens (iure sanguinis). Par ailleurs, la nationalité italienne peut être acquise par l’étranger résidant en Italie depuis dix ans au moins et possédant les conditions de ressource. La nationalité italienne peut être acquise même par mariage avec un citoyen italien.

Les étrangers extracommunautaires qui souhaitent séjourner en Italie pendant un certain temps variable nécessitent la délivrance d’un titre de séjour. La carte de séjour prend des formes différentes en fonction des raisons et de la durée.

Celui qui fait son entrée en Italie sans visa, et souvent sans documents d’identité, peut demander la protection internationale. L’institution de la protection internationale contient à son tour deux sous-institutions : l’asile politique, comportant l’octroi du statut de réfugié, et la protection subsidiaire.

Dans le cas où l’étranger arrive en Italie sans documents, il peut avoir intérêt et nécessité d’avoir déterminé le statut d’apatride par voie administrative ou bien par voie judiciaire. Le  Cabinet Di Nella offre de l’assistance extrajudiciaire et judicaire dans les contacts avec le consulat et la collection des documents et des éléments de preuve requis.